Quelle a été la motivation des entreprises pour une introduction en Bourse ? Pourquoi avoir choisir Alternext ? Quel est le premier bilan des sociétés cotées ? Les Dirigeants répondent à toutes ces questions !

toutes les interviews

Les derniès interviews
André Choulika, Directeur Général - Cellectis

"

Altenext montre un dynamisme et un fort intérêt des investisseurs avec, globalement, de belles performances et une meilleure résistance que les compartiments B ou C d'Eurolist.
"


1/ Quelle a été votre motivation pour une introduction en Bourse ?

Applicable à tout le vivant, notre technologie recèle de formidables potentiels de croissance et afin de l'exploiter pleinement, il nous a paru nécessaire de renforcer notre assise financière. Les capitaux levés au cours de notre introduction en bourse nous permettent de fabriquer plus de produits par an pour atteindre une capacité de production de 20 d'ici 2008 contre 10 aujourd'hui. Nous renforçons aussi notre équipe commerciale. Enfin, nous investissons pour accroître notre avance en matière de recherche et continuerons à mener une stratégie agressive au plan de notre propriété intellectuelle.
2/ Pourquoi Alternext ?
 
Cellectis est une société globale qui réalise 93% de son chiffre d'affaires et 80% de ses accords à l'international. En même temps, le management est français et nous sommes installés en région parisienne. Or, il vaut mieux être un leader reconnu sur son propre marché que d'être coté sur un marché lointain. D'autant que les investisseurs préfèrent être physiquement proches des sociétés dans lesquelles ils placent leur argent. Cela explique le choix de Paris. Alternext s'est ensuite imposé en raison de sa simplicité et de sa flexibilité. Ainsi, une fois la décision prise, le processus d'introduction n'a nécessité que 115 jours. De par sa taille, notre opération ne justifiait pas les contraintes et les coûts inhérents à une cotation sur l'Eurolist. Enfin, Alternext montre un dynamisme et un fort intérêt des investisseurs avec, globalement, de belles performances et une meilleure résistance que les compartiments B ou C d'Eurolist. Les bons fondamentaux et le côté innovant des sociétés qui y sont cotées y sont probablement pour quelque chose.
3/ Quel est le premier bilan que vous faites ?
 
Le bilan est positif comme en témoigne la progression du titre qui résiste à près de 20% par rapport au prix d'introduction (6 février 2007). La société a un formidable potentiel de newsflow mais il a fallu que nous apprenions à communiquer, ce qui est un exercice plaisant quand on aime et croit en sa société. Le défi, sur lequel nous travaillons, est d'accroître la liquidité de l'action et espérons, au moment de franchissements de jalons majeurs, faire évoluer les volumes vers le haut.
4/ Quelles sont vos attentes dans l'avenir ?
 
Notre objectif est de conquérir la place de leader mondial de l'ingénierie des génomes d'ici 3 à 5 ans et d'établir notre technologie comme standard de la programmation génétique au plan mondial, en centrant l'activité de Cellectis sur la conception et la fabrication de MRS. Notre procédé de reprogrammation de l'ADN est basé sur de petites protéines, lesquelles, une fois introduites dans la cellule, ciblent un gène spécifique de façon extrêmement précise, avant de couper l'ADN pour en coller ou copier une nouvelle séquence. Cela sert, à changer le code génétique d'espèces pour faire de la recherche, à "débuguer" un gène malade enlever un virus ou à produire des biomédicaments.

Le marché est prometteur  et les fonds levés vont nous permettre de franchir une capacité de production annuelle de 8 MRS en 2006 à 20 fin 2008. Notre objectif est que, d'ici à 2010, quarante MRS soient activement utilisées par nos clients et partenaires.
5/ Quelle a été votre motivation pour une introduction en Bourse ?
6/ Quelle a été votre motivation pour une introduction en Bourse ?