Après deux années de pénurie d'introduction en bourse sur les marchés financiers français, 2005 a signé un retour en puissance. Alternext a bénéficié d'autant plus de ce retour que ce marché permet aux émetteurs de profiter de nombreux avantages et de contraintes beaucoup moins importantes que sur des marchés réglementés.

LES AVANTAGES

puce_n1 Un accès aux capitaux facilité avec la possibilité de choisir entre deux types de cotation (Appel Public à l’Epargne / cotation directe)

puce_n2 Une Communication financière moins contraignante
Une fois cotée, la société est soumise à des contraintes réduites en terme de communication financière :
- Publication de ses comptes annuels audités : J+ 4 mois à la date de clôture
- Publication des comptes semestriels en revue limité : J+ 4 mois à la date de clôture
Par ailleurs, Euronext a assoupli le mode de diffusion des informations pour les sociétés cotées sur Alternext en ne rendant pas obligatoire la publication au BALO. L’émetteur a pour seule obligation une mise en ligne des informations sur le site internet www.alternext.fr et sur son propre site internet.

puce_n3 Des coûts réduits
Total compris entre 300 000 et 700 000 € dont :
- Juridiques : à partir de 20 000 €
- Commissaires aux comptes : à partir de 30 000 €
- Prestataires de services d’investissements : 5 à 6 % des capitaux levés ou cédés
- Listing sponsor : à partir de 15 000 € par an pendant minimum 2 ans
- Commission d’admission sur Alternext :
- 7 500 € si la capitalisation boursière au prix d’introduction est inférieure ou égale à 10 M€
- 0,6 pour mille si la capitalisation boursière au prix d’introduction est comprise entre 10 M€ et 100 M€
puce_n4 Une visibilité et une notoriété accrue pour les émetteurs grâce au marketing du marché d’Alternext réalisé.